One Piece RPG

Venez Vivre l'Aventure Pirates !
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Kotani Nanami [En cours]

Aller en bas 
AuteurMessage
Kotani Nanami

avatar

Féminin
Nombre de messages : 4
Age : 25
Date d'inscription : 15/11/2008

MessageSujet: Kotani Nanami [En cours]   Sam 15 Nov - 21:48


X~x_Vous_x~X


Prénom: Lou

Âge : 15 ans

Comment avez-vous connu le forum ? Vive les Tops sites !

Avez vous lu le réglement ? A priori...oui


X~x_Votre personnage_x~X



Nom : Kotani

Prénom : Nanami même si on a plutôt tendance à l'appeler Nana

Âge : 21 ans

Rang : Vice-amiral de la marine si possible

Métier : Cannonier

Équipage : Kotani's Crew [j'en profite pour demander s'il est possible que je créais mon propre équipage]

Armes: Des cigarettes explosives ainsi qu'un fusil qui lui sert surtout à tirer ses clopes sur l'adversaire.

Fruit du Démon: //

Description Physique :
La première chose à dire sur cet individu est qu’il s’agit là d’une personne de sexe féminin. Son attitude, ses gestes ainsi que ses manières le prouvent. Certes, en la regardant on peut difficilement la confondre avec un homme ou alors il faut vraiment être aveugle. Le préciser n’est donc pas très important me direz-vous mais il faut bien commencer cette description physique par quelque chose non ? Et maintenant que nous savons que c’est une femme, nous allons pouvoir passer à la suite. Considérez donc ce minime paragraphe comme une introduction. Mais il est temps que la narratrice se taise et qu’elle vous décrive enfin cette jolie demoiselle.

Nanami-chan est jeune, cela se voit sur elle bien évidemment. Sa peau est lisse et nette, ne possédant aucun défaut. On ne distingue aucunes imperfections. Pas de blessures, pas de cicatrices, pas de bleus, pas de boutons, pas d’exémas ni même de grains de beautés. On ne peut pas dire que cela soit surprenant venant d’une jeune femme de 21 ans. Etant encore dans la fleur de l’âge, il est normal de constater qu’elle n’ait pas de rides ou autres défauts de la sorte. C’est une peau blanche et légèrement rosée, douce et laiteuse comme celle des bébés, procurant ainsi une agréable sensation au toucher. Malgré tout, l’horrible odeur de la cigarette qui enveloppe son corps enlève un certain charme chez elle. Parce que, fumant beaucoup trop, elle empeste la clope et si on n’est pas habitué ça peut être assez désagréable.

Les cigarettes…on pourrait croire que ce sont les seules choses qu’elle aime dans ce monde. Elle en a toujours une à la bouche. Il est vraiment très rare de la voir sans fumer. Nombreux marines lui disent qu’elle ferait mieux d’arrêter, on s’en fait beaucoup pour sa santé. Néanmoins, si chez certaines personnes cela peut être nocif, ça ne l’est pas vraiment pour notre petite Nana qui enchaine paquets par paquets. Ne tombant jamais malade, elle est vraiment très résistante et les maladies n’ont qu’à bien se tenir ! Qu’on ne la confonde pas avec une demoiselle en détresse car ce n’est pas le cas ! Bien que son corps ait l’air chétif, il ne faut pas se fier aux apparences, car elle est bien plus forte qu’elle n’en a l’air. Son agilité, sa rapidité ainsi que ses explosantes cigarettes font d’elle un adversaire redoutable. Aussi ne faut-il pas s’en faire pour elle lors d’un combat ou lorsqu’on la voit, à longueur de journée, fumer ses clopes. Cependant si ça ne déteint pas sur sa santé physique, ça lui amoindris beaucoup le portefeuille. Etant toujours en train de racheter ses paquets de cigarettes, elle est toujours à sec. D’ailleurs, elle est souvent en train de demander une augmentation de salaire car elle n’a jamais assez d’argent pour couvrir toutes ses dépenses. Parce que bien sur tout son fric ne passe pas que dans les cigarettes mais également dans les vêtements ou encore la nourriture. Ca ne se voit peut être pas sur elle mais elle adore manger. Elle ingurgite d’ailleurs tout et n’importe quoi. Son petit estomac en demande toujours plus. Et on peut s’étonner qu’elle reste mince avec tout ce qu’elle bouffe. Ca doit être la cigarette !

Pour son âge, Nanami-chan est une femme de petite taille. Mesurant à peu près un mètre soixante voir peut être un peu plus, elle se fait discrète et passe facilement inaperçue. Elle n’est en aucun cas complexée par sa taille, même si prendre deux ou trois centimètres de plus ne l’aurait pas gêné. Mais elle ne s’en fait pas plus que ça. Le fait d’être petite est sans doute une caractéristique de sa famille puisque ses parents n’étaient pas très grands non plus. Et puis comme on le dit souvent « Tout ce qui est petit est mignon et tout ce qui est grand est c*** » n’est-ce pas ? De plus sa taille lui est très utile lors des missions d’espionnages ou lorsqu’elle doit faire l’éclaireur. Parce que comme je l’ai dit plus haut elle est beaucoup moins voyante ainsi.

Pour décrire un peu plus en détails son corps, je dirais qu’en fait il est assez banal. Tout ce qui a de plus normal quoi ! Nanami-chan n’est pas intéressante à regarder. Elle n’a pas beaucoup de formes et est plutôt maigrichonne, mais ne la confondez pas avec une anorexique. Son corps n’est pas aussi squelettique. Elle est juste mince et assez svelte. Pourtant elle mange bien même un peu trop. Disons qu’elle ne prend pas le moindre gramme. Je ne dis pas que son corps est repoussant, non. Juste qu’il n’est pas bien captivant. On trouvera toujours mieux ailleurs. Elle n’a rien de magnifique. Son corps est mignon mais ça s’arrête là. Elle n’est pas désagréable à regarder bien sur mais on peut trouver mieux comme pire. Sa poitrine n’est pas bien développée, au moins ça ne l’encombre pas. Bien sur elle n’a pas que des défauts et même si certaines formes ne sont pas présentes d’autres sont là pour remplacer les plus importantes et la rendre ainsi un peu plus attirante. Ses jambes sont petites et fines, plutôt jolies accompagnées par des cuisses pas bien intéressantes, trop minces. De petites fesses assez plates mais qui sont renforcés par un coquet petit tour de hanches qui attire les regards. De maigres bras qui n’ont pas l’air bien robustes et qui se terminent par de ravissantes petites mains. Fines et élégantes aux ongles longs et bien blancs. Des mains de femmes. On peut remarquer à sa main droite une jolie bague de fiançailles. Elle n’est pas fiancée pourtant ou plutôt ne l’est plus. Cette bague lui sert surtout de souvenir. C’est un bijou vraiment très important pour elle et elle ne le retire d’ailleurs jamais et le considère comme un porte bonheur. En conclusion le corps de la petite Nana est tout à fait normal, juste un peu petit et un peu maigrichon, mais qui s’en soucie ?

Je vais passer à la description de son visage. Ayant une forme légèrement ovale, il est plutôt adorable et compense avec son maigre corps. D’ailleurs c’est lui qui attire tous les regards. Cette petite bouille d’ange ne laisse personne indifférent. Nanami-chan a de grands yeux, violines de la même couleur que ses cheveux. Ils sont vides et n’expriment aucun de ses sentiments. Il est impossible de savoir son humeur en les observant, ils n’en disent pas long sur elle. Néanmoins ils ne sont pas moches. Elle possède de jolies petites joues légèrement rebondis et rose. Bien que ce soit naturel, certaines rumeurs diraient qu’elles auraient pris cette teinte rose dans son enfance, après s’être fait tirer les joues trop souvent par sa grand-mère. Et, même encore aujourd’hui on peut voir que certaines personnes prennent un malin plaisir à les lui tirer pour plaisanter. Bien qu’elle n’apprécie pas trop, elle ne dit rien. Au centre de son visage on peut apercevoir un petit nez, fin et retroussé. Ses lèvres sont fines et se dessinent le plus souvent en un petit sourire discret et innocent.

Les cheveux de Nanami-chan sont de la même couleur que ses yeux, violines. Longs, lisses et soyeux, ils lui choient dans son dos. Ils sont souvent retenus en queue de cheval par un énorme nœud papillon de couleur rose. Plusieurs mèches lui tombent de par et d’autres de son visage, cachant ainsi son gros front. Ils sentent l’abricot pour l’unique et bonne raison que son shampoing est à l’abricot. Ce qui peut donner une senteur assez étrange lorsque l’odeur de sa tignasse vient se mélanger avec celle de la clope.
Le style vestimentaire de Nanami-chan n’est pas bien recherché. Le plus souvent elle porte son uniforme de marine. Une jupe courte plissée et bleu avec l’habituelle T.shirt blanc. Généralement elle attache un foulard bleu ciel autour de son cou. Lorsqu’elle ne met pas son uniforme on la verra toujours en robe. C’est quasiment la seule chose qu’elle met. Des robes courtes qui ne dépassent pas ses genoux. Aux pieds on peut souvent la voir avec des sandales, des ballerines ou encore des chaussures à talons bien que ces dernières soient plutôt rares parce qu’elle a un peu de mal à marcher avec. Et bien sur, elle porte toujours dans son dos, enroulé dans une couverture en lin pour ne pas qu'on le reconnaisse, un fusil.

Globalement Nanami-chan n’est pas moche, mais elle n’est pas magnifique pour autant. Elle est jolie, juste jolie.





Histoire ( 20 Lignes minimum ) :

Test RP ( 40 Lignes recommandées ) :


Dernière édition par Kotani Nanami le Lun 17 Nov - 20:44, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kotani Nanami

avatar

Féminin
Nombre de messages : 4
Age : 25
Date d'inscription : 15/11/2008

MessageSujet: Re: Kotani Nanami [En cours]   Dim 16 Nov - 13:07

Description Morale : Nanami-chan est une personne posée. C’est ce qu’on remarque tout de suite chez elle. Calme et imperturbable. Rien ne l’énerve. Elle fait partie des gens qui ne perdent pas leur sang-froid. Elle n’est jamais contrariée, ni même agacée. Elle n’est nullement tracassée et prend tout avec une attitude tranquille, flegmatique. Elle est juste impassible et stoïque, elle ne laisse filtrer aucun sentiment de son visage. On a tendance à dire qu’elle ressemble à une coquille vide tellement elle est inébranlable. Son caractère serein et pondéré énerve parfois ses collègues qui aimeraient la voir un peu plus sur les nerfs. La jeune femme, qui n’aime pas vraiment les remarques, ne manque pas de les rappeler à l’ordre en leur faisant remarquer qu’elle n’a pas d’ordres à recevoir des sous gradés. Bien qu’elle soit assez placide, elle n’en oublie pas son rang et n’hésite pas à réprimander ceux qui sont en dessous de son grade.

La petite Nana, malgré ce qu’on pourrait croire, sait se révéler autoritaire et parfois cruelle. Elle ne supporte pas les gens qui désobéissent aux lois et aux ordres, surtout si c’est elle qui les donne. Lorsqu’elle donne un ordre, elle préfère qu’on y obéisse sans rechigner. Ca lui évite ainsi de punir les rebelles. Bien qu’elle n’aime pas vraiment engueuler ses officiers, elle n’hésitera pas à le faire si on ne l’écoute pas. Et parfois il se peut qu’elle y aille un peu fort sur leurs châtiments mais après tout ce n’est pas de sa faute s’ils ne savent pas obéir. Heureusement Nanami-chan sait se faire respecté, et généralement son regard impassible et sa voix menaçante suffisent à décourager le premier matelot qui aurait la mauvaise idée de ne pas faire ce qui est demandé.
Nanami-chan peut se montrer despotique parfois. Elle n’a pas de pitié envers les autres. Elle peut être vraiment sadique avec l'ennemi. Lorsqu'il s'agit de tuer, elle n'hésite pas. Si son ennemi était un enfant, elle pourrait le tuer sans aucun remord du moment qu'il l'aurait mérité. Elle ne viendra jamais au secours d'un ennemi. Et si un homme se fait tuer devant ses yeux, elle ne bougera même pas le petit doigt pour le sauver. Si la peine de mort est juste, elle ne verra aucune raison de remédier au crime. Laisser crever des gens lui ait complètement égal. Elle n’aura aucun remord à ça. Elle ne sauvera ces personnes que si elle est de bonne humeur ou si on la supplie. Néanmoins elle n’abandonnera jamais l’un de ses hommes ou l’un de ses amis. Après tout en tant qu’officier elle se doit bien de maintenir en vie ses matelots. Bien que parfois ce ne soit pas l’envie qui manque de les laisser à leur triste sort. Elle n'abandonnera pas non plus les innocents. Elle considère que la vie des gens est précieuse et qu'il ne faut en rien la gacher. Nana est une personne juste et son objectif est de protéger la vie des innocents et de faire en sorte qu'ils ne souffrent jamais comme elle a souffert dans son enfance. Elle fera régner la justice dans son monde.

La jeune femme est narcissique et sarcastique. Toujours en train de provoquer son entourage surtout s’il s’agit de pirates. Offensive et blessante, elle connait les mots qui font mal et n’hésite pas à les employer lorsqu’elle doit faire du mal aux autres. C’est quelqu’un d’horriblement manipulatrice et qui joue avec les sentiments des autres. Et malgré tous ces défauts on l’aime bien. Parce qu’à la fois elle est sympathique et toute mignonne lorsqu’elle se met à sourire. Nana a souvent un sourire aux lèvres. Bien qu’elle soit un peu égoïste, lorsqu’on lui fait certaines remarques sur cela et qu’on lui dise quelque chose d’émouvant il est possible que son caractère s’adoucisse et ainsi elle peut devenir plus sentimentale et donc plus vraie dans ses sentiments. A chaque fois qu’on lui fait un reproche, qu’on s’inquiète pour elle ou quelque chose dans le même genre, même si ça ne se voit pas Nanami-chan en est touchée. Le fait qu’on se fasse du souci pour elle la fait sourire et généralement elle est incapable de répondre sarcastiquement à ce genre de commentaires. Alors elle se contente de rougir et de s’excuser d’être aussi négligente. Elle n’aime pas blesser les personnes qui tiennent à elle. Par exemple lorsqu’on lui dit qu’elle devrait arrêter de fumer, elle répond toujours « je vais y réfléchir ». Incapable de dire non direct, pour ne pas décevoir la personne qui s’inquiète de sa santé elle répond ainsi même si ça veut surtout dire une réponse négative m’enfin.

Nanami-chan est une personne cultivée qui lit beaucoup de livres. Elle est intelligente et ne manque pas de le faire remarquer aux autres marines. Elle est assez vantarde et se place souvent au dessus des autres. Il faut dire qu’elle a un énorme égo. Elle est donc souvent en train de rabaisser les gens. Elle est butée et entêtée. Elle veut toujours avoir raison et il est quasiment impossible de la faire changer d’avis lorsqu’elle s’est prononcée. Il faut aussi savoir qu’elle a parfois un caractère enfantin et capricieux. Elle est toujours en train de trainer dans les pattes des autres parce qu’elle n’aime pas vraiment la solitude. Elle est donc souvent en train de taquiner les gens de son entourage. Parfois elle peut être un peu collante mais on s’y fait rapidement. Lorsque Nanami n’est pas obsédée par son travail elle est vraiment adorable et toute gentille. Personne ne la jamais repoussé. Elle s’attache facilement aux autres, qu’ils soient marines, chasseurs de primes ou bien pirates parfois. La vérité est qu’elle n’aime pas vraiment les pirates du à leurs crimes. Mais elle reste positive et distingue deux types de pirates : les bons et les méchants. Elle n’aura donc aucune pitié envers les méchants. Si elle rencontre un pirate sympathique avec qui elle s’entend bien elle ne lui fera aucun mal. C’est pour cela qu’elle évite de trop les côtoyer. Elle ne tient pas à combattre un ami. Il faut savoir que Nanami-chan est parfois un peu dragueuse et qu’elle n’hésite pas à charmer les hommes qu’elle rencontre. Bien sur ce n’est jamais sérieux et elle fait ça plus pour s’amuser que pour autre chose m’enfin.

Nana est renfermée lorsqu’il s’agit d’elle-même. Elle n’aime pas parler de son passé aux autres et trouvera toujours un moyen de changer le sujet de la conversation.


Nanami-chan a toujours une cigarette à la bouche aussi. Elle aime fumer. Elle enchaine paquets par paquets, si bien que malgré son salaire qui est plutôt bien elle se retrouve toujours à sec. Et le fait d'être pauvre la révolte. Elle a beaucoup de mal à couvrir toutes ses dépenses. Elle sans cesse en train de demander une augmentation en vain bien sur. Elle ne s'en sort pas avec tous ce qu'elle dépense. La nourriture, les vêtements, l'entretien de sa maison...les fleurs à acheter pour la tombe de son fiancé [voir histoire]. Elle a sans cesse besoin d'argent, si bien qu'elle n'arrête pas d'en demander aux autres. Et finalement elle se retrouve avec d'énormes dettes sur les épaules.

Nanami-chan aime beaucoup manger également. Elle mange pour six. Elle avale tout et n'importe quoi du moment que c'est comestible. Pourtant elle n'en a pas l'air avec son petit corps. Si bien que les gens s'étonnent en voyant la quantité de nourriture qu'elle peut engloutir. Ce qu'elle préfère manger ce sont les prunes. Elle a toujours un petit panier avec ses fruits sur elle. Lorsqu'on ne la voit pas fumer, on peut assuremment la voir manger. Nana est une vraie gloutonne.

En conclusion, Nana est sympathique et à la fois sarcastique avec tout le monde. On s’attache vite à elle. Mais même si elle est mignonne envers beaucoup de gens, elle n’en reste pas moins une femme autoritaire qui peut être vraiment cruelle lorsqu’il le faut. Elle n’aime pas spécialement les pirates et les déteste.


Dernière édition par Kotani Nanami le Dim 16 Nov - 19:23, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kiichigo Migoto
¤ Admin | Bras-Droit et Femme de Kyuuhei <3 | Shinwa ¤
¤ Admin | Bras-Droit et Femme de Kyuuhei
avatar

Féminin
Nombre de messages : 344
Age : 26
Localisation : Avec Kyuuhei sur le pont de notre bateau !
Grade : Brad droit et femme de Kyuuhei
Prime : 30.000.000
Date d'inscription : 12/07/2008

Fiche RPG
Equipage: Shinwa
Fruit du Démon: Soku Soku no Mi
Niveau:
17/20  (17/20)

MessageSujet: Re: Kotani Nanami [En cours]   Dim 16 Nov - 14:53

Lol, je te souhaite la bienvenue parmis-nous et je suis contente de voir que certaine personne lise ce qu'il y a écrit sur la page d'accueil. Car en regardant tout à l'heure l'efectif des pirates est au dessus de tout, pour un act II ou il est supposé avoir un renversement de situation avec la marine, si il n'y a pas de assez de marine...

_________________



Je t'aime à la folie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kotani Nanami

avatar

Féminin
Nombre de messages : 4
Age : 25
Date d'inscription : 15/11/2008

MessageSujet: Re: Kotani Nanami [En cours]   Dim 16 Nov - 17:31





[Histoire à venir]

Comme vous aurez pu le remarquer, je n'ai pas fini ma fiche de présentation...faute de temps encore une fois...mais cette semaine devrait être moins chargé que la précédente et d'ici demain je pourrai vous donner une belle histoire...du moins je l'espère...mais pour ça il faudrait que vous ayez l'extrème bonté de me donner un voir deux jours de plus...si possible...je suis sincèrement désolé de demander ça d'autant plus que je vous avez déjà demandé ce week end et que finalement j'ai pas eu le temps...pitié ne jetez pas ma fiche à la corbeille et laissez moi plus de temps ! *se met à genoux si nécessaire*
Si ça peut vous rassurer...je mettrais pas autant de temps pour répondre au RP, juste que pour l'histoire j'ai besoin de six heures minimum pour la faire donc bon...un RP en une heure voir trois c'est fini quoi...certes je pourrai bacler mon histoire et vous donner quarante pauvres lignes...mais je peux pas !
C'est pour ça je vous supplie de me laisser un peu plus de temps avant de me mettre dans "les recyclés"...
Bonne soirée à vous au passage


Dernière édition par Kotani Nanami le Lun 24 Nov - 0:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kotani Nanami

avatar

Féminin
Nombre de messages : 4
Age : 25
Date d'inscription : 15/11/2008

MessageSujet: Re: Kotani Nanami [En cours]   Dim 16 Nov - 17:32

[Le post RP se passe lorsque Nanami à seize ans. Bonne lecture]


L’aube venait de se lever, une nouvelle journée commençait. Aujourd’hui était un jour spécial, pas comme les autres. C’était le premier jour de Nana dans la marine. Elle n’avait que seize ans et était plutôt considérée comme une bonne à rien pour le moment. Elle ne savait rien faire de ses deux mains et on lui avait dit qu’il était temps que cela change. On lui avait dit qu’il lui fallait un bon métier où elle pourrait mettre son sens de la justice à l’épreuve, où elle pourrait apprendre à protéger les gens qu’elle aimait et tous ceux qui n’avaient rien fait, elle se devait de défendre la population des forbans. Pour cela, il fallait qu’elle découvre l’art du combat. Car il est vrai que pour l’instant elle n’avait que l’envie, les mots pour réaliser son rêve mais qu’elle n’avait aucun moyen d’y parvenir. La marine, elle voulait y entrer depuis qu’elle était gosse. L’un de ses rêves d’enfants était enfin sur le point de se réaliser. Si elle avait galéré pour atteindre ses seize ans, et qu’elle n’avait pu jusque là que faire des petits jobs pour payer les frais médicaux de sa mère, cette dure période était révolue. Le temps où elle faisait le sal boulot pour pas grand-chose n’était plus. Maintenant qu’elle avait l’âge pour devenir marine, elle n’aurait plus à s’inquiéter de l’argent. Pourtant elle était encore jeune et fragile. Mais le monde du travail l’attendait de pieds fermes. Elle ne savait pas ce qui l’attendait mais elle était prête à travailler dur. Comment se sentait-elle ? C’était enfin le grand jour…stressée, épouvantée ? Je vous répondrai que les gens qui dorment n’ont pas ce genre de sentiments, du moins pas pendant leur sommeil. Oui, cela fait bien quinze minutes que la demoiselle aurait du être au QG de la marine. Nana était en retard, comme d’habitude. En même temps, hier elle s’était couchée tard et puis elle n’avait pas l’habitude de se lever à cinq heures du matin. Elle se tenait là, allongée sur son lit, confortablement calée contre ses couvertures. Elle suçait encore son pouce comme quand elle était bébé. Malgré les années, certaines habitudes ne changent pas. Elle est mignonne quand elle dort. Ca donne pas envie de la réveiller pourtant il le faut bien.

Bertille, la gouvernante entra sur la pointe des pieds dans la chambre de Mlle Kotani. Elle ouvrit en grand les volets de sa chambre, ce qui ne dérangea pas vraiment la jeune fille endormit, après tout à cette heure-ci le soleil n’avait pas encore montré le bout de son nez, il faisait encore nuit. Alors la grosse et chaleureuse Bertille soupira et se rapprocha du lit de notre belle au bois dormant. Elle lui caressa les cheveux et déposa un baiser sur son front. Voilà un réveil tout en douceur. Ouvrant péniblement les yeux, Nanami jeta un petit regard mécontent sur sa gouvernante. Elle n’aimait pas ce genre de tendresses. C’était trop familier à son goût. Qui plus est elle n’aimait pas non plus qu’on vienne la réveiller de si bon matin. Ne pouvait-on pas tout simplement lui foutre la paix ? Toujours dans son lit, elle se détourna de Bertille avant de déclarer d’une voix amère.


-Je t’ai déjà dit cent fois de ne pas m’embrasser de la sorte, je déteste ça et je te rappelle aussi que tu n’as pas à venir dans ma chambre pour me réveiller, la prochaine fois laisse moi dormir. Dis-moi ce que tu veux et en vitesse…

Visiblement mal à l’aise, cette petite femme ronde commençait sérieusement à se demander pourquoi c’était à elle que revenait la tâche de prévenir Mademoiselle de son retard. Qui plus est elle savait pertinemment que ce jour était décisif pour sa jeune maitresse. Et le plus beau était que l’adolescente n’avait plus en mémoire que c’était aujourd’hui que commencer son service dans la marine. Se demandant comment elle allait annoncer la mauvaise nouvelle à Nanami, elle commença à stresser et à sautiller sur ses deux pieds tout en bégayant. Comme le regard pâle et froid de son interlocutrice lui faisait froid dans le dos, la pauvre Bertille se mit à parler du petit-déjeuner qui commençait à refroidir, en espérant ainsi que Nana se rappellerait lui avoir demandé de lui préparer à manger un peu plus tôt pour ce jour si spécial. Malheureusement ça ne se passa pas tout à fait comme prévu et Nana la coupa d’un soupir agacé avant de demander avec toujours autant de mépris d’en venir au fait. Ne pouvant plus tourné autour du pot, la pauvre femme déballa la situation à une vitesse fulgurante et elle ferma les yeux de peur d’avoir vexé la jeune fille. Pourtant ce ne fut pas le cas, et se relevant calmement elle leva la tête pour fixer les yeux clos de la gouvernante. Amicalement elle lui tapota l’épaule et reprit d’un sourire amusé.

-Idiote…ouvre les yeux je ne vais pas te manger. Tu aurais pu me réveiller avant tu ne penses pas ? Et avec tout ton remue-ménage je suis doublement en retard…enfin…prépare moi un petit casse croute s’il te plait…ou plutôt une montagne de prunes. Je suis affamée et il faut que je bouffe ! Je sais je sais…je vais être encore plus à la bourre mais il me faut du temps supplémentaire pour trouver une excuse digne de ce nom à sortir aux marines…et puis je ne peux pas me concentrer si je ne mange pas…donc remue toi un peu ! Si tu me laisses crever de faim je te vire…alors au boulot et qu’ça saute !

Sans plus attendre, Bertille stoppa ses protestations et sous la menace de sa jeune maitresse elle quitta la chambre en vitesse avant de se diriger vers la cuisine. Nana profita alors de son moment de solitude pour s’habiller. Sans vraiment regarder les robes qu’elle avait, elle en sortit une au pif. Si elle n’avait pas été aussi occupée par ce qu’elle allait dire une fois arrivée au QG elle aurait sans doute remarqué que la robe qu’elle avait pris était une robe rose bonbon resserrée au niveau de la taille par une ceinture jaune poussin. Certes elle aimait beaucoup cette robe mais pour son premier jour peut être qu’enfiler l’uniforme des marines aurait été une bonne idée. Se dirigeant ensuite vers son miroir, elle attacha ses cheveux en une queue de cheval avec un énorme nœud de couleur rose, ce qui s’accordait très bien avec sa petite robe. Et sans plus attendre, elle se dirigea vers la cuisine à son tour où elle avala bien en quelques minutes une assiette remplie de prunes. Elle les engloutissait à la volée dès qu’on lui en rajoutait un peu plus dans son assiette.

-gne peux pas dine que gne me sus pas gnévéllé ! Gnon bang ! Ka graint !

Ses paroles étaient incompréhensibles. Manger la bouche pleine ne lui réussissait pas. Et les pauvres cuisiniers se trouvant dans le coin ne sachant pas quoi répondre à ses drôles de phrases acquiescèrent de la tête montrant qu’ils étaient d’accord avec elle, bien qu’ils ne sachent pas vraiment ce qu’ils acquiesçaient mais ils ne voulaient surtout pas la contredire. Elle se leva ensuite et leur fit un sourire à tous avant de leur demander de prendre soin de sa mère. Elle les quitta donc tout en leur faisant un petit signe de la main. Sur le chemin elle croisa une jeune fille qui semblait plus âgée qu’elle. Celle-ci avait l’air d’avoir des ennuis car des types plutôt louches lui tourner autour. N’écoutant que son courage et aussi sa folie, Nana s’approcha d’elle, prête à l’aider comme une bonne marine. Bien qu’elle ne savait pas encore se battre, après tout elle était loin de posséder la force de la Nanami du futur, elle attrapa un pot de fleur posé sur le rebord d’une fenêtre et elle le balança sur la tête du plus impressionnant des trois individus. Il s’écroula alors sur le sol. Les deux autres se retournèrent vers elle et commencèrent à la menacer. Ne perdant pas encore son calme, Nana leur répondit calmement et d’un ton hautain que les bourrins de leur genre n’avaient pas à lui adresser la parole sous peine de lui faire honte. Ce qui bien évidemment ne plut pas aux deux lascars qui se précipitèrent sur elle. Elle ne perdit pas son sang-froid et entreprit de se débarrasser d’eux. Elle ne savait pas vraiment comment elle allait s’y prendre mais c’était quitte ou double. Soit elle les avait soit elle mourrait. Et elle ne pouvait certainement pas se permettre de mettre fin à ses jours, stupidement qui plus est, maintenant. Après tout elle avait une brillante carrière à assurer et ce n’était pas le moment de tout gâcher. Elle fit un bon en arrière en voyant le premier des deux forbans prêt à la toucher avec son couteau. Le deuxième la manqua de justesse et elle se serait sans doute pris un coup de poing en pleine face si elle n’avait pas penché sa tête en arrière à temps. Décidant de répliquer, elle n’hésita pas à frapper le premier d’un coup de genoux dans ses « bijoux de famille ». Le forçant ainsi à se baisser pour se les tenir de ses deux mains, il hurlait à la mort tout en la maudissant. Mais ça ne dura qu’un instant car Nana comptait bien le mettre hors-service, elle profita donc de sa faiblesse pour écraser son coude sur son crâne, lui faisant ainsi perdre la face. Il s’écrasa à ses pieds à son tour. La demoiselle ne laissa pas au dernier voyou le temps de réagir, elle lui bondit dessus avant de le faire basculer en arrière, assise sur son ventre, elle l’empêcha ainsi de se relever, elle l’assomma ensuite de coups de poings jusqu’à ce qu’il ne soit plus capable de bouger. Alors, seulement après elle se leva et se dirigea vers la jeune femme à qui elle venait de sauver la vie.

-ça va ?

Nana en profita pour détailler la demoiselle. La première chose qui la frappa fut sa taille, plus petite qu’elle. Elle ne pensait pas que ça existait et pourtant. C’est une immense joie qui la parcourut alors. Le bonheur de voir que cette femme plus âgée qu’elle n’égalait pas encore sa taille. Comme ça lui faisait plaisir. Ensuite elle la trouvait bien mignonne. Ses cheveux étaient beaux et soyeux et ils sentaient bon. Ses grands et beaux yeux verts la firent sourire. Etrangement ce petit bout de femme semblait émerveiller. Mais par quoi ? Par elle ? Certes elle lui avait sauvé la vie mais elle aurait fait la même chose pour n’importe quel autre. Cette demoiselle n’était donc pas une privilégiée…alors pourquoi ce regard si étincelant ? Elle l’ignorait et ne comprenait pas pourquoi mais ça n’était pas le plus important. En fait elle venait de trouver son excuse pour son retard. Elle allait ramener ses trois gus à la marine et emmenait avec elle cette jeune femme, ce qui ne serait pas bien compliqué vu comment elle semblait en admiration devant la nouvelle marine. Ainsi Nana lui proposa gentiment de l’accompagner jusqu’au QG pour voir si elle n’était pas blessée bien qu’en temps normal elle aurait surtout dit qu’elle n’avait qu’à aller voir un médecin mais bon il faudrait passer outre cette mesure et prouver ainsi à l’aide de ce témoin qu’elle ne mentait pas et qu’elle avait vraiment aidé quelqu’un. Comme c’était compliqué de mentir sur une simple histoire de retard ! En proposant à la jolie femme de l’accompagner jusqu’au QG, Nanami découvrit qu’elle se rendait aussi là-bas parce qu’elle y travaillait. Comme c’était amusant ! Une drôle de coïncidence. Deux femmes se rencontrent, elles font toutes les deux parties de la marine, c’est leur premier jour de service et elles sont toutes les deux en retard. Elles marchèrent alors une bonne dizaine de minutes ensemble et firent ainsi connaissances. Elles semblaient bien s’entendre. Puis elles se mirent d’accord pour dire qu’elles étaient tombées par un pur hasard sur des forbans, ce qui expliquait donc leur retard. Ainsi on ne devrait pas vraiment leur en vouloir pour leur retard. Finalement elles arrivèrent devant le grand bâtiment. Souriante, Nanami croisa les doigts et espéra fortement se retrouver dans le même régiment que la jeune femme. Elle se sépara de sa nouvelle amie avant de rejoindre un sergent qui l’attendait depuis une bonne grosse heure à peu près. Et après plusieurs explications concernant son retard, l’homme fit une croix dessus et lui donna le nom de son régiment. Il lui demanda alors de rejoindre l’entrainement qui avait lieu dans la cour, elle ne se fit pas prier pour y aller mais avant elle fut forcée de changer de tenues. Apparemment la robe rose ne faisait pas l’unanimité. Le temps qu’elle rejoigne l’entrainement, elle chercha des yeux Hisae, la jeune femme qu’elle avait rencontré peu avant. Elle la trouva un peu en retrait par rapport aux autres, c’est ainsi que Nana la rejoignit. La jeune fille sembla heureuse de retrouver quelqu’un qu’elle connaissait. C’est ainsi qu’elles poursuivirent l’entrainement ensemble. Néanmoins elle ne put s’empêcher de lui dire :

-Je peux assurément dire que tu as plus de travail que moi à fournir. Après tout je n’ai pas eu besoin d’aide pour mettre KO trois types…alors que toi tu semblais bien embêter. Ce qui prouve que je te suis supérieure. Je comprends pourquoi tu as besoin de t’entrainer, mais ne pense pas me surpasser. Toi et moi on est pas pareille et je serais toujours plus forte que toi…un jour tu sauras sous mon commandement tu verras ! Fais de ton mieux, parce que je ne prendrais pas de personnes faibles dans mon équipage…au fait tu aimes les prunes Hisae-chan ? Que dirais-tu de venir en manger chez moi après l’entrainement ?


Dernière édition par Kotani Nanami le Dim 23 Nov - 0:55, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kiichigo Migoto
¤ Admin | Bras-Droit et Femme de Kyuuhei <3 | Shinwa ¤
¤ Admin | Bras-Droit et Femme de Kyuuhei
avatar

Féminin
Nombre de messages : 344
Age : 26
Localisation : Avec Kyuuhei sur le pont de notre bateau !
Grade : Brad droit et femme de Kyuuhei
Prime : 30.000.000
Date d'inscription : 12/07/2008

Fiche RPG
Equipage: Shinwa
Fruit du Démon: Soku Soku no Mi
Niveau:
17/20  (17/20)

MessageSujet: Re: Kotani Nanami [En cours]   Mer 19 Nov - 20:53

Elle ma envoyé un Mp et elle nous previens qu'elle postera sa presentation dans le week-end pour faute de temps.

_________________



Je t'aime à la folie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Kotani Nanami [En cours]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Kotani Nanami [En cours]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Cours théorique (ouvert à tous pour le moment)
» La santé au cours de l'Histoire : Révélations inattendues
» Cours de dissection [Pv : Libre mais nombre de places limité]
» Cours de naviguation
» Règlement du cours de Métamorphose

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece RPG :: Accueil :: Présentations-
Sauter vers: